07/06/2010

En boucle *Part II*

Le coeur et le corps vide, premier jour seule dans cette maison étrangement calme, dans ce silence pesant...et toutes ces phrases qui repassent en boucle, toutes ces phrases que je ne peux plus entendre...
"Tu es encore jeune, tu en referas d'autres", "Faut te dire qu'il y a pire", "Tu en a déjà un tu devrais être contente"...
Mode....barricadée à double tour...parce que je ne sais pas dire, parce que je ne sais pas....


J'ai le coeur fatigué, j'ai le corps blessé....le vertige et cette irrépressible envie de sauter dans le vide...
Je me sens seule même entourée...parce que cette tour de glace dans laquelle je me suis emprisonnée j'en ai condamné les issues...parce que la souffrance ne se partage pas,parce que personne ne peut la porter à ma place...


Recommencer , l'attente, les mois qui passent, le coeur fissuré qui prend l'eau, je ne sais pas si je pourrais encore...je ne sais pas comment on sait...
Je ne sais pas quand ça s'arrête, quand sait on que c'est le moment de tourner la page...je n'y arrive pas....
Je voudrais pouvoir faire le deuil de cet enfant, mais il est ancré dans ma chair...je suis encore incapable de me résigner, comment sait on que c'est le moment de dire stop, qu'on va trop loin, qu'on s'acharne à souffrir pour rien...
Comment reconnaît on la fin d'une histoire, comment écrit on le début d'une autre, différente de celle dont on avait rêver, comment laisser cet enfant qui ne viendra pas sur le bord du chemin...
Tourner la page...ma raison le voudrait pour alléger ce corps trop vide mais si lourd, mais mon coeur, ma chair, mon corps...ne savent pas comment abandonner la partie...
Folie, acharnement, ou simplement l'espoir??

Commentaires

Je te comprend tellement
ce vide sera toujours la mes 2petites me manque toujours jamais je ne pourrais les oubliés.
Je suis la si tu veut ;-) bisous ma toute belle

Écrit par : SOPHIE | 07/06/2010

Ton coeur est si triste...
Non.. helas on sait pas prendre un ptit bout de ta peine... on le ferait si on pouvait...
On ne sait pas emplir ta solitude là... on voudrait tant mais on ne peut pas...
On sait juste penser fort a toi, etre là , si et quand tu penserais que ça peut te faire du bien..
Baby et si tu procedais par etape... Si tu "essayais" de remettre a plus tard les decisions pour le futur.. ?
Laisse toi le temps de faire le deuil de cette grossesse... demain, apres demain.. le mois prochain... tu sauras mieux penser a l avenir...
Tu as deja un tel poids sur tes epaules et dans ton coeur là...
Prends bien soin de toi derriere tes barricades...
Toute ma tendresse et ma force
gros bisous

Nancy

Écrit par : Nancy | 07/06/2010

Les commentaires sont fermés.