29/10/2008

Quand donner la vie.....

femme-enceinte

Quand l'envie d'un petit frère ou d'une petite soeur s'est fait sentir après Gabriel...nous avons eu droit à toutes sortes de réflexion...de par notre parcours...mais principalement (pour ne pas dire exclusivement...) assez négative...

Dans les remarques récurrentes:

On souligne notre inconscience à vouloir un autre enfant alors qu'on a déjà rencontré tellement de problèmes pour en avoir un.

On devrait se satisfaire de ce qu'on a "vous en avez déjà un c'est bien", (bien entendu venant de personnes qui ont 2,3 voir 4 enfants...), parce que sous prétexte que c'est difficile pour nous d'avoir un enfant, et qu'en plus on en a déjà un , les autres ne comprennent pas notre "acharnement" ni pourquoi ça peut me faire mal, ni pourquoi ce désir d'enfant me bouffe littéralement tout autant que la première fois...

En gros vu que nous ne sommes pas capables de faire des enfants "normalement" et pire encore que je ne suis pas "une bonne mère porteuse" c'est complètement stupide voir irresponsable de vouloir à tout prix un autre enfant, que je m'estime déjà heureuse d'en avoir un!

On nous rappelle, qu'on en a "déjà" perdu un avant Gabriel, et qu'on a remis ça dernièrement au mois de juin... vous allez faire quoi si vous en perdez encore un tardivement, faudra pas venir pleurer après hein! m'enfin tu vois bien que tu n'es pas faites pour porter des enfants! (merci de me le rappeller... j'avais oublié....).

Tu sais que tu as failli y laisser ta vie, et que maintenant tu ne peux plus te le permettre...tu as Gabriel (c'est vrai là mère inconsciente que je suis n'y avait pas du tout réfléchi...).

Dans celles qui me hérissent particulièrement...vous avez déjà un enfant à problèmes/handicapé (au choix selon l'interlocuteur), vous ferez quoi si vous en avez un deuxième "comme ça" (euh je sais pas....on l'abandonnera? ), ou si c'est encore un grand prématuré....?

Et Gabriel tu y penses?

Et ton mari tu y penses? si tu dois rester encore allongée toute la grossesse, ou être hospitalisée??

Mais arrête un peu avec tes envies de bébé, tu n'es pas bien comme ça?? faudrait un peu te satisfaire de ton bonheur, tu n'es jamais contente, il te faut toujours ce que tu n'as pas (ah oui....je suis décidément bien capricieuse....)

Voilà un échantillon des remarques auxquelles j'ai droit si par malheur je parle de ce désir d'enfant.... j'en arrive parfois à douter, est ce bien raisonnable de vouloir un autre bébé, n'ont ils pas raison....??

Ma fausse couche du mois de juin ne peut que rajouter de l'eau à leurs moulins....voilà entre autres pourquoi dans mon entourage quasiment personne n'est au courant...je préfère encore me taire que de subir leurs remarques inquisitrices....

Suis je vraiment donc coupable de ressentir en moi cette envie si forte de porter la vie à nouveau, de faire un pied de nez à cette vie qui nous a si souvent malmené... suis je réellement inconsciente ou capricieuse....pourquoi n'ai je pas le droit de rêver à une famille moi aussi, à un autre petit qui agrandirait la nôtre....?? sous prétexte que je ne suis "pas faites" pour faire des enfants, ma sentance, mon fardeau n'est il déjà pas assez lourd à porter, ne suis je déjà pas assez punies....que de sentir encore en plus ces regards réprobateurs...et ces voix qui attendent le moment où elles pourront dire "tu vois on te l'avais dit!!!"

15:50 Écrit par La dans La mère parfaite | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |